Archives

Tous les articles du mois de juillet 2012

j’ai fait mon doudou étiquette

Publié juillet 24, 2012 par misstatouille

Comme beaucoup de cousettes il y a des incontournables dans le rite initiatique à accomplir pour devenir grand prêtresse cousette , et le doudou étiquette en fait parti.

Pour la petite histoire, je suis actuellement en vacances chez mes beaux-parents et un peu désœuvrée, heureusement belle-maman à une machine, et quand elle m’a dit que mon neveu de 4 mois jouait avec  l’étiquette de son chemisier, mon sang n’a fait qu’un tour. J’ai mis mes neurones en ébullition et tout c’est très vite mis en branle: une vielle turbulette éventrée par mes soins qui traînée dans la voiture en cas d’accident canin, une razzia sur les étiquettes qui parsemaient la maison et nos vêtements respectifs, et le travail pouvait commencer :

Image

et je suis partie sur une base de carrés de  7 cm/7

Image

et pour le fond après avoir hésité longtemps, je me suis rabattue sur une micro-fibres généreusement offerte par belle-maman et vu qu’elle les vend en réunion très peu onéreux du coup 😉

Image

et au final ça donne ça :

Image

et ça de l’autre côté

Image

Bon au final y a 2 ou 3 défauts si on les connait ( quoi moi jamais contente ? … 😀 ) et surtout j’ai oublié d’inclure le lien pour l’anneau de dentition amovible ( là encore de la récup acheté pour ma Pépette par sa mamie mais jamais utilisé ) mais au final je ne suis pas mécontente de mon travail 😉

A très vite !

suite de stock

Publié juillet 18, 2012 par misstatouille

Il y a quelques temps j’avais mis ici une partie de mon « stock » en photo, et en attendant que je fignole mes dernières créas voilà une petite suite de l’inventaire

Image

Image

ImageImage

Voilà je reviendrais avec des trucs plus frais la prochaine fois 😉

A très vite !

parlons un peu d’autosuffisance

Publié juillet 10, 2012 par misstatouille

 

 Une blablaterie pour changer de mes Bidouilles , et une avec un mot barbare en plus ; Quand on dit auto-suffisance on visualise tout de suite un ermite au fond de sa grotte et cette notion est exact si on s’en tient à la définition du dico .

 Mais on peut aussi élargir le terme à une collectivité ou un pays, et dans mon pays des bisounours « Moi présidente des bisounours » ( tiens ça me dis quelque chose ça ) je vois les choses comme ça : faire un maximum de choses soi-même et troquer le reste avec les autres, « Moi chef des bisounours » je rêve d’un monde où je fasses pousser mes légumes avec 3 ou 4 poules à côté pour me nourrir et échanger le surplus avec mes voisins, « Moi » (enfin vous avez compris le principe) j’aimerais bien trouver un boulot qui me plaise (qui m’éclate en fait)  même si il ne rapporte pas des fortunes mais qui me laisse un peu de temps pour des do-it et profiter de ma famille au max, et économiser un peu de sousous avec du trocs et du fait-main pour pouvoir se faire plaisir avec des trucs plus futiles. Arrêter d’acheter à tout pris du neuf pour soulager un peu notre pauvre vieille planète . Mais ce n’est qu’un rêve ….

 

 Quoi ? qu’entends-je ? Les trompettes de la révélations sonneraient-elles à moi ? Ben oui en fait LOL

 Image

 Cette idée fait de plus en plus de chemin dans notre société plus que paradoxale: tous les jours la grogne monte contre la surconsommation et pourtant les courbes de consommation continuent à exploser . Et ici et là des initiatives voient le jours .

 

 Il y a d’abord différents systèmes de trocs comme les SEL : un système fondé sur le troc mais un peu plus complexe : on échange ses biens ( très souvent alimentaires) contre une monnaie virtuelle qui peut ensuite être échangé contre les biens des autres adhérents , donc un vaste troc organisé avec des statuts d’associations à but non lucratif donc tout bénef pour la popoche (une fois la côtisation annuelle payée biensur LOL ).

 Vous pourrez retrouver une liste de SEL près de chez vous ici : http://selidaire.org/spip/

 Pour les gens ne possédant pas de jardins ou n’ayant aucune qualité culinaire, il y a aussi les systèmes de trocs de savoir ou RERS qui consistent en un échange de savoir au sein d’une association, par exemple : «  je te repeins ton plafond et en échange tu me donne 2 h de cours d’anglais » concept pouvant se complexifier : j’offre à X une heure de ménage et en échange Y m’apprends à tricoter . là aussi il y a des sites ou on peut trouver des infos sur ce qui se passe près de chez soi.

 Pour ceux qui ne veulent pas acheter un kilo de pommes de terre qui aurait fait 3 fois le tour de la planète avant d’arriver dans ton coffre , il y a le système d’AMAP qui consiste à s’engager à acheter un panier de fruits et légumes toutes les semaines à un prix fixe, le contenu du panier lui variant selon les saisons ( donc total éco-responsable 😉 ) si il n’en existe pas près de chez vous pas de panique les AMAT naissent à partir du moment où les consommateurs montent une assoc et vont démarcher les cultivateurs du coin , donc plus d’excuse toi aussi créé ton AMAP ( bon j’en suis pas perso j’aurais peur de perdre les légumes mais un jour, un jour …).

 

 Et enfin si tu ne supporte pas l’idée de jeter un truc qui peut encore servir et que tu n’es pas le seul il y a toujours EMMAUS : http://www.emmaus-france.org/ 

; le bon coin ou site de petites annonces en tous genre ( vivastreet, topannonc) , ou encore les recycleries c’est comme chez Emmaüs sauf que les bénéfices vont à une association locale donc on peut choisir si il y en a près de chez vous. Et ça marche pour le don comme l’achat ! Ou encore les sites de dons ou de trocs directs qui fleurissent de plus en plus sur la toile : gchangetout, bontroc, donnertroquer, etc …

 

 Voilà j’espère que ce petit voyage dans mon petit monde des bisounours vous aura appris un ou deux trucs et donné quelques infos utiles 😉

 

  A très vite !

une laine 3 variations

Publié juillet 9, 2012 par misstatouille

Quand je tricote une laine que j’aime je ne peux m’empêcher de la dévorer jusqu’au dernier brin en oubliant tous mes autres ouvrages. Ici j’ai eu l’agréable surprise d’être comme happée par une laine dite cheap à défaut d’être sheep , une laine acrylique ( d’ailleurs c’est écrit dessus: Azurie 100% acrylique ) vous savez ces laines qu’on trouve par paquet de 10 en solderie . Ici c’est un gris chiné qui ne paye pas de mine et contrairement aux autres laines de son espèce est super agréable à tricoter, maintenant reste à savoir si elle tiendra au lavage mais elle a air d’être très correcte de ce coté là aussi.

J’ai débuté par une cape en 3 mois un modèle trouvé dans « Cadeaux de naissance, 50 modèles à tricoter » des ed. Marie Claire. Ensuite j’ai eu une envie de pull accompagné de chausson en 3 mois aussi ( modèle standard ) et j’ai fini avec un gilet de ma création et pour ne pas changer en 3 mois aussi LOL.

Au final voilà ce que ça donne :

Image

Image

A très vite 😉